Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alice Roy ou Nancy Drew, et autres détectives...
  • : Un site sur Caroline Quine, et plus particulièrement sur ses œuvres [séries Alice Roy(Nancy Drew), et sœurs Parker(Dana Girls)]. Entre autres, résumés et illustrations, informations sur les auteurs, les traducteurs et les illustrateurs.
  • Contact

Recherche

5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:20
Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, NEW YORK 1959 .
Edition française (texte Claude Voilier) LIBRAIRIE HACHETTE 1972.

"Un vaisseau fantôme !"
Dans le brouillard qui monte du lagon, un voilier a surgi brusquement. Il paraît flotter un moment au-dessus de l'eau, comme suspendu entre ciel et mer...
Ann Parker a empoigné le bras de sa soeur Liz. Mais déjà la mystérieuse fantasmagorie semble happée par la nuit. En quelques secondes, tout a disparu.
Les soeurs Parker ne croient pas aux histoires de revenants. Mais elles savent qu'elles ont affaire à un adversaire bien réel ! - quoique invisible - et prêt à toutes les machinations pour les empêcher de découvrir un étonnant secret...

Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:19

Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, NEW YORK 1958.
Edition francaise (texte Claude Voilier) LIBRAIRIE HACHETTE 1974.
"Qu'il est agréable de voyager en Suisse !", pensent les célèbres Liz et Ann Parker, tout en assistant à la pittoresque fête folklorique de Lucerne.
Plaisir de courte durée, car le prince Rudolph Krisler vient demander aux deux jeunes filles de l'aider. Il désire retrouver le mystérieux inconnu qui l'a récemment attaqué.
Soudain des cris jaillissent derrière elles :
"Au voleur ! Au voleur !"
Un homme les dépasse en courant. Liz agrippe le bras de soeur.
 "C'est sûrement lui !
- Qui ?
- L'agresseur du prince !"
Et les deux soeurs de prendre en chasse le fuyard. On est détective ou on ne l'est pas...

chalet-suisse.jpg

Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:18

Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, NEW YORK 1957 .
Edition française (texte Claude Voilier) LIBRAIRIE HACHETTE 1977.

" Je vous en supplie,... sauvez Sergio !... Le rubis clignotant..., il faut faire vite !"
Telles sont les dernières paroles que Gino Marzi adresse au capitaine Parker avant de tomber dans le coma.
Le capitaine du
Balaska révèle cet étrange message à ses nièces, Liz et Ann, et les charge de résoudre le mystère. Qui est Sergio, et quels liens a-t-il avec Gino Marzi ? Le rubis clignotant est-il un véritable bijou ou un simple nom de code ?
A bord du paquebot
Balaska, les jeunes filles s'engagent dans une aventure périlleuse qui leur fera affronter un étrange couple d'hypnotiseurs et de dangereux bandits.

 

Editions ODEJ

rubis.jpg"il faut absolument...je vous en supplie, Capitaine..sauvez Carlo.L'oeil de rubis...".Après avoir prononcé ces paroles mystérieuses, le violoniste Gino Marzi sombre dans l'inconscience.
Qui est Carlo? Pourquoi est-il en danger? Qu'est-ce que "l'oeil de rubis"? Autant de questions auxquelles Jeanne et Louise Dana vont tenter de répondre.
Elles mettent en oeuvre leurs talents de détective au cours d'un merveilleux voyage qui les entraîne à travers l'Europe, jusqu'au coeur de l'Allemagne, dans un château en ruines.Parviendront-elles à rendre le bonheur à Gino et à sa famille?

Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:17
Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, NEW YORK 1956.
Edition francaise (texte Suzanne Pairault) LIBRAIRIE HACHETTE 1967.


 "Mais, s'écrie Liz, c'est une fleur artificielle !"
Il faut la regarder de près pour s'en assurer. Ce qui ne fait aucun doute, c'est que l'orchidée noire, naturelle ou artificielle, a une signification mystérieuse, et que beaucoup de personnes, les unes sympathiques, les autres inquiétantes, s'intéressent au secret de cette fleur.
Quant à Ann et à sa soeur Liz, naturellement, il leur suffit de flairer un mystère pour que l'aventure devienne passionnante. Un horticulteur peu bavard, un bateau naufragé, un cahier au texte indéchifirable, voilà les éléments qui pendant plusieurs semaines vont piquer la curiosité des détectives amateurs.
Pour arriver, en partant de si peu d'indices, à découvrir le secret de l'orchidée noire, il faut vraiment le talent des soeurs Parker !
Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:16
Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, NEW YORK 1955.
Edition francaise (texte Claude Voilier) LIBRAIRIE HACHETTE 1968.



Le collège de Starhust est en effervescence : les élèves préparent une comédie musicale pour la fête de fin d'année. Comme toutes leurs amies, Liz et Ann Parker composent fiévreusement des chansons : elles viennent juste de terminer une ravissante mélodie.
Mais elles ont tort de se réjouir ! Leur chanson disparaît mystérieusement... Le théâtre retentit de bruits inquiétants, et d'étranges apparitions s'y manifestent qui viennent troubler les préparatifs du spectacle... La comédie musicale menace de s'achever en drame.
Heureusement, les soeurs Parker ne croient pas aux revenants ! Avec de l'audace, de l'astuce et un soupçon de chance, elles espèrent bien voir le rideau rouge se lever malgré le fantôme du troisième balcon.

Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:15
Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, NEW YORK 1954 (Texte américain: Mildred A.Wirt).
Edition francaise (texte Claude Voilier) LIBRAIRIE HACHETTE 1970.


"Ecoute ! chuchote Ann. J'entends encore ce bruit bizarre ! - Cette fois, dit Liz, je suis sûre que cela vient de la vieille auberge."
- Soudain, un cri de terreur fait frissonner les deux jeunes filles...
Du danger, du mystère, et quelqu'un à secourir, sans doute : en faut-il plus pour que les soeurs Parker s'élancent ?
Mais, attention !... La vieille auberge semble être le repaire de gens étranges. Ce sont des bohémiens qui ont leurs lois, leurs coutumes singulières. Souffriront-ils que deux collégiennes partagent leurs secrets ancestraux ? Ann, Liz, il est encore temps de revenir en arrière !...
Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:14
Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, NEW YORK 1953 (Texte américain: Milred A.Wirt). Edition francaise (texte Claude Voilier) LIBRAIRIE HACHETTE 1977


Liz et Ann rassemblèrent leurs valises. Liz, toujours méthodique, se mit à recenser les bagages.
"Ann ! dit-elle soudain. Où est ton sac de voyage ? Je ne le vois nulle part ! L'avais-tu dans le taxi ?
- Je n'en suis pas certaine...
- Alors, il est resté dans le train... ou on te l'a volé.
- Oh ! s'écria Ann. C'est affreux ! Il contenait l'anneau de jade de maman. Il faut absolument le retrouver !"
Les soeurs Parker vont se lancer à la recherche de ce bijou qui est, pour elles, un souvenir sentimental, mais qui provoque, chez d'autres, une mystérieuse convoitise.
Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:13

Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, NEW YORK 1952 (Texte américain: Mildred A.Wirt).
Edition francaise (texte Claude Voilier) LIBRAIRIE HACHETTE 1974.(Paru dès 1960 aux Editions ODEJ)


Tous les habitants d'Old Bridge sont en effervescence ! Qui peut bien faire sonner, dans la nuit, à toute volée, les cloches de la chapelle du collège ? Et pourquoi l'orgue résonne-t-il sans qu'on aperçoive d'organiste ? Certains parlent d'un fantôme... Mais, appelées à enquêter sur cette étrange affaire, les soeurs Parker ne croient pas aux revenants.
Dans un cabinet secret du collège, les deux jeunes tilles découvrent une momie, un squelette, des flacons de produits chimiques ainsi qu'une liste d'objets dont certains ont disparu. Le prétendu fantôme n'est peut-être qu'un voleur...
Un voleur sur la piste d'un trésor caché dans le lierre qui tapisse les murs de la chapelle, et dont le contenu dévoilera le secret du clocher.
Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:12
Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, NEW YORK 1944 (Texte américain: Mildred A.Wirt). Edition francaise (texte Claude Voilier) LIBRAIRIE HACHETTE 1978.

Liz empoigna la chaîne du puits... Une violente décharge électrique la projeta à terre !
Certes, le secret des bandits traqués par les soeurs Parker est bien protégé. Mais les jeunes détectives ne renoncent pas à leur triple mission: retrouver leur amie Arlène, disparue dans des circonstances inexplicables, récupérer les plans d'une invention secrète et, enfin, démasquer une bande de voleurs de fourrures que la police recherche en vain.
Liz et Ann doivent lutter non seulement contre de dangereux individus, mais aussi contre la fourberie de leur camarade de collège, Letty, qui prend plaisir à brouiller les pistes.
Heureusement que les speurs parker ont du flair, du courage, de la ténacité... et un peu de chance !

Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:11


Edition originale parue en langue anglaise chez GRASSET&DUNLAP, INC. 1940 (Texte américain de Milred A Wirt ). Edition francaise (texte Suzanne Pairault) LIBRAIRIE HACHETTE 1967.

"Qu'as-tu trouvé là, Liz ? Une tablette de bois ?
- Oui, une tablette sculptée qui représente un visage d'homme.
- Oh ! Il a l'air méchant !"
Pendant longtemps ce visage un peu effrayant, découvert dans le sable, sera le seul indice qui puisse guider Liz et Ann Parker dans la recherche d'un jeune disparu.
Un portrait, ce n'est pas grand-chose. Mais si on le regarde d'un oeil averti, en examinant de près les circonstances de la découverte, on peut en tirer des déductions qui mènent loin...
Et pour ce genre de déductions, les soeurs Parker ne craignent personne !

Partager cet article
Repost0