Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Alice Roy ou Nancy Drew, et autres détectives...
  • Alice Roy ou Nancy Drew, et autres détectives...
  • : Un site sur Caroline Quine, et plus particulièrement sur ses œuvres [séries Alice Roy(Nancy Drew), et sœurs Parker(Dana Girls)]. Entre autres, résumés et illustrations, informations sur les auteurs, les traducteurs et les illustrateurs.
  • Contact

Recherche

/ / /

 

Edward-StratemeyerAux États-Unis la série des « Alice » existe depuis 1930, pourtant des titres y paraissent encore aujourd'hui, toujours sous le nom de Carolyn Keene (devenue Caroline Quine pour les Français et les Turcs). Nous pouvons alors nous demander si l'auteur est toujours vivant, ou qui se cache sous ce nom mystérieux.

Il s'agit en réalité d'un syndicat d'auteurs dirigé à l'origine par Edward Stratemeyer qui a créé le « Syndicat Stratemeyer » dès 1905, en adaptant avec succès le genre mystère pour les adultes à des livres pour enfants (en s''inspirant de ce qui était écrit dans les « dimes novels »). Il excellait dans l'écriture d'aventures irrésistibles et d'histoires mystérieuses de jeunes détectives qui résolvent les crimes et enquêtes diverses. C'est donc à ce syndicat qu'on doit les « Alice » mais également les « Sœurs Parler » (les « Nancy Drew et les « Dana girls » en version originale) ainsi que les « Hardy Boys », publiés sous le pseudonyme de Franklin W. Dixon, pour les séries éditées en France.

En 1929, Edward Stratemeyer écrit les grandes lignes, le synopsis du premier « Alice », (The secret of the old clock / Alice détective) qui sera ensuite rédigé par Mildred Wirt Benson, et qui paraît en 1930 aux États-Unis. Même si Stratemeyer n'aime pas la façon dont l'héroïne est décrite, la maison d'édition Grosset & Dunlap lui commande de nouveaux titres ! Cette même année, Stratemeyer meurt, mais l'aventure d'Alice ne s'arrête pas là : après la mort de leur père, les sœurs Harriet Stratemeyer Adams et Edna Stratemeyer Squier reprennent le Syndicat Stratemeyer.

midred bensonMildred Benson écrit les sept premiers titres, mais à la suite d’un problème de salaire, (les "nègres" de Stratemeyer n’étaient au départ payés que 125$ par livre, aux termes d’un contrat qui les obligeait à renoncer à tous leurs droits sur leur travail et à garder leur collaboration confidentielle), Walter Karig prend la suite pour les deux titres suivants. Mildred Benson revient ensuite écrire jusqu'au vingt-cinquième titre, ainsi que pour le trentième, se fondant sur des scénarii d'Edna Squier ou plus encore d'Harriet Adams. C'est pourquoi elle est reconnue comme étant l'auteur essentiel de cette série. Ce n'est que pour le trentième titre que le scénario est écrit par quelqu'un d'étranger à la famille Stratemeyer, en la personne d'Andrew E. Svenson.

Jusqu'en 1979, l'ensemble des titres est écrit par Harriet Adams, ou est revisité par elle. En effet sur l'insistance des éditeurs Grosset & Dunlap, les livres sont révisés à partir de 1959, à la fois afin de rendre les livres plus modernes et pour éliminer certains stéréotypes racistes. Bien que Harriet Adams ait estimé que ces changements étaient inutiles, elle a supervisé une complète refonte de la série, ainsi que la rédaction de nouveaux volumes en conformité avec les nouvelles lignes directrices fixées par Grosset & Dunlap. A noter que lors des révisions, les titres comportant à l'origine vingt-cinq chapitres sont réduits à vingt.

harriet stratemeyerEn 1980, alors que Simon & Schuster et le Syndicat Stratemeyer célèbrent le Cinquantième anniversaire de Nancy Drew, Grosset & Dunlap poursuit la maison d'éditions Gulf & Western Corp (dont Simon & Schuster est une subdivision) et le Syndicat Stratemeyer pour rupture de contrat. En fin de compte, Grosset & Dunlap conserve le droit de continuer à imprimer les cinquante-six premiers volumes, mais Simon & Schuster conservent tous les droits sur la série et ses dérivés, et les publient encore aujourd'hui. C'est lors de ce procès que Mildred Benson est mise en avant en tant qu'auteur original de la série « Alice »,alors qu' Harriet Adams affirmait l'être, ce qui a été démenti. Après la mort de cette dernière, en 1982, c'est Nancy Axelrad qui a supervisé la série. En 1984, la maison d'édition Simon & Schuster rachète le Syndicat Stratemeyer. Parmi les noms des « nègres » les plus connus, outre cette dernière, et Walter Karig, on trouve George Waller Jr, Margaret Scherf, Wilhelmina Rankin, Alma Sasse, Charles Strong, Patricia Doll pour les cinquante-six premiers titres, et Nancy Axelrad, Sharon Wagner, Richard Ballad, ou encore James Duncan Lawrence pour les suivants.

Le dernier titre de la série originale ("Nancy Drew Mystery Stories") est paru en 2003 aux Etats-Unis, il s'agit de Werewolf in a Winter Wonderland (littéralement Le Loup-Garou au pays des merveilles d'Hiver !), soit 175 titres originaux, mais seulement 87 en France puisque le dernier titre à être paru est The Ghost of the Lantern Lady (Alice et la dame à la lanterne) en 1998, et tous ne sont pas issus de cette série, seulement 

En 2004, est crée la série Nancy drew Girl Detective, qui compte juqu'à présent 45 titres et dont le plus récent est paru en juin, et dont les éditions Bayard traduiront 13 titres en France.

 

* Pour plus de compréhension, les titres et les noms sont donnés en français.

Partager cette page

Repost 0
Published by